MGI annonce l’acquisition de CERADROP

Publié mardi, 24 septembre, 2013
MGI Digital Graphic Technology annonce l’acquisition de 100% du capital de CERADROP,
société spécialisée dans la conception et la commercialisation d’équipements professionnels d’impression jet d’encre pour l’électronique imprimée (Printed Electronics). 
 
Avec cette opération, MGI Digital Graphic Technology s’ouvre un marché de 40 milliards de dollars, sur lequel il pourra déployer la capacité d’innovation qui lui a déjà permis de s’imposer dans l’univers des Arts Graphiques à l’échelle internationale.
 

Un leader français

CERADROP, société française créée en 2006, pépite technologique issue du CNRS aux savoirfaire
uniques est devenue en moins de 7 ans, le spécialiste français des équipements jet
d’encre pour l’électronique imprimée et l’impression de composants en 3D.
 
Grâce à une technologie unique associée à des encres spécifiques, CERADROP développe des
équipements de pointe permettant d’imprimer en 2D ou en 3D des composants
électroniques céramiques ou organiques à haute valeur ajoutée : antennes, éclairages OLED,
cartes à puce, cellules solaires, système intelligents, étiquettes RFID, batteries, capteurs
biomédicaux, etc.
 
Ces composants sont imprimables sur des supports multiples (verre, métal, polymère,
plastique, papier) permettant une richesse d’applications qui surpasse les procédés de
fabrication conventionnels.
 
CERADROP propose des équipements s’adaptant aux designs complexes des composants à
imprimer et aux contraintes des matériaux à déposer grâce à une suite logicielle exclusive et
protégée. Cette société adresse déjà une clientèle diversifiée : Laboratoires (CEA, CNRS,
Centre National d’Etudes Spatiales, Fraunhofer/Allemagne) ; industriels (Gemalto, DisaSolar,
Thales) et université (NorthWestern University/USA).
 
D’autres marchés importants sont également visés comme l’impression d’éclairages OLED,
pour les industriels de ce secteur ou les panneaux solaires de 3ème génération.
 
Les équipements commercialisés par CERADROP sont issus de la recherche appliquée dans le
domaine des nanotechnologies. Les solutions d’impression CERADROP sont capables aussi
bien d’imprimer une piste conductrice de 50μm de large, que de construire un composant
céramique multicouche (impression en 3D).
 
CERADROP fédère une équipe de 15 docteurs, ingénieurs, techniciens et intègre l’ensemble
de la chaine de valeur sur le site de Limoges.
 
Un marché de plus de 40 milliards de dollars à l’horizon 2020
 
La fabrication de composants électroniques utilisant des procédés d’impression est promise
à un développement exponentiel au cours des prochaines années.
Ces nouveaux procédés, sont destinés à des secteurs aussi variés que l’énergie,
l’aérospatiale, la défense, les transports ou la santé et nécessitent des gros volumes de
production.
 
Pour les industriels concernés, les atouts de l’électronique imprimée par rapport aux
procédés traditionnels sont en effet multiples : investissements plus faibles,
personnalisation, performances, intégration des composants sur des supports de toutes
tailles et complexes.
 
Ces bénéfices décisifs sont au coeur des perspectives de croissance exponentielle qui se
dessinent. Selon IdTechEX market research, le marché de l’électronique imprimée était
estimé à 9,4 milliards de dollars en 2012. Il devrait peser plus de 40 milliards de dollars dès
2020 et plus de 300 milliards à l’horizon 2030 !
 

Une opération stratégique pour MGI Digital Graphic Technology

Dans les années 90, les technologies numériques ont bousculé les procédés conventionnels
offset dans l’univers des arts graphiques. Une nouvelle révolution est aujourd’hui en marche
dans le monde de l’électronique imprimée et de l’impression 3D.
 
A l’instar des arts graphiques, les nouveaux acteurs de ce marché devront se distinguer par
l’innovation à l’échelle mondiale, raison pour laquelle MGI a intégré CERADROP.
 
Les technologies CERADROP associées à celles de MGI renforcent l’expertise logicielle et
matérielle qui permettront de proposer des équipements multi-substrats, de haute précision
et évolutifs. Ces technologies seront renforcées par l’expérience et la capacité d’innovation
démontrées par MGI dans les procédés d’impression, en particulier dans le domaine du jet
d’encre.
 
En matière de fabrication, CERADROP bénéficiera de synergies d’achat importantes et du
savoir-faire industriel de MGI, complété depuis 2011, par la prise de participation dans Köra-
Packmat, spécialiste allemand des automatismes et des mécanismes de précision.
Ces pôles de compétences permettent à MGI d’être un acteur disposant de tous les atouts
pour se positionner sur cette rupture technologique annoncée.
 
Edmond Abergel, président de MGI Digital Graphic Technology, déclare : « Avec l’acquisition
de CERADROP, un nouveau relais de croissance prometteur se dessine pour notre Groupe. Il y
a vingt ans, nous étions des pionniers de l’impression numérique dans le monde professionnel
des Arts Graphiques. Par notre capacité d’innovation et notre vision internationale, nous
sommes devenus un acteur reconnu sur ce marché.
 
Aujourd’hui Les perspectives de l’électronique imprimée et de l’impression 3D, nous offrent
de nouvelles opportunités. Nos atouts technologiques vont nous permettre de devenir un des
leaders dans ces nouveaux métiers !
 
Avec les équipes de CERADROP à nos côtés, nous constituons dans le domaine du jet d’encre
un pôle d’excellence avec des savoir-faire exceptionnels en France et à l’international.»